les Bars
le Guide
| Connexion - Inscription

bars evenements quartiers touristes pratique boissons pétanque pique-nique videos divers

Le guide de l'apéro : boissons

Les cocktails déstructurés

Des cocktails quoi ? Oui c'est vrai que pour nous autres apéroteurs, l'expérience cocktail se limite souvent à l'exotique tomate (pastis+grenadine) ou perroquet (pastis+menthe). Non j'exagère. De nos jours, pas moyen de prendre l'apéro sans cocktails.
La démocratisation du Mojito et maintenant de la Caïpiriñha a obligé les bars, les cafés et même les snacks à en proposer. Seulement, faire un cocktail digne de ce nom, c'est un art. Et ça s'apprend ! Malheureusement l'appât du gain et la course à la rentabilité pousse certain à servir un mélange vite fait d'alcool à la goutte premier prix et de soft à l'eau sous la dénomination de "Cocktail".

Lors de mon tout premier événement presse, il m'a présenté ses cocktails déstructurés. Ok, ça peut paraitre un peu too much aux amateurs de simplicité, mais le principe est vraiment fun. Et il va à l'encontre des leitmotivs de notre époque en prônant le plaisir et la créativité.
L'idée (déposée par Christophe Darmon), c'est de faire du nouveau avec du vieux. Innover avec des recettes de cocktails classiques. Même composition, mêmes doses mais matériellement différent. Les cocktails dont les ingrédients étaient mixées où shakés pour donner un résultat uniforme sont ici conservés. En gros, on garde la matière et une grande partie des saveurs.

Exemple,..

la Piña colada destructuréePina colada destructurée



Un shot, remplit de dés d'ananas saupoudrés de copeaux de noix de coco, déposé dans le verre à cocktail. Qui lui contient le mix rhum-crème de coco sur de la glace pilée.
Le résultat, le mélange, c'est dans la bouche qu'il se fait. Un morceau d'ananas...une gorgée de rhum-coco...une merveille de saveurs pour nos papilles.


Vous voulez faire pareil à la maison pour épater la galerie ? Voilà les ingrédients :
8 dés d’ananas, 2 cuillères de noix de coco râpée , 4 cl de Rhum, 2 cl de crème de coco, et la vidéo qui va avec.



Le résultat est bon, beau et ludique. Une expérience amusante à chaque gorgée. Essayez !


Et puisque j'y étais, j'en ai profité pour demander conseil au nouveau patron parisien...pour voir (la courte) interview, cliquez ici.

Une bière parisienne

Une blonde ? Une blanche ? Une belge ? Non ! Patron, une parisienne.
Boire une bière locale est désormais possible à Paris. Deux jeunes entrepreneurs passionnés se sont lancés le défi de faire renaître la Gallia, une bière blonde de type Pils, anciennement brassée à Paris dans le XIV arrondissement et disparue depuis plus de quarante ans.
Une bière qui n'est en réalité qu'à 50% locale puisqu'elle est aujourd'hui confectionnée en République Tchèque avant d'arriver dans les réfrigérateurs parisiens. Mais si l'aventure de Jacques et Guillaume fonctionne, ils promettent de la faire brasser sur place, dans les sous-sols de notre capitale.
Gallia participe à cette nouvelle mode des micro-brasseries qui jouent tout sur le caché "produit de la région". La "P'tite Gallia" devrait bientà´t àªtre rejoint par des petites soeurs de spécialité. Une ambrée pour commencer.

Pour la goutter, commandez-la au Falstaff à Montparnasse ou dans l'un de ces cafés. Vous pourrez aussi en acheter pour vos apéros à la maison chez un caviste Repaire de Bacchus ou sur Internet sur Pompe à bière.com (environ 2€ la bouteille).

Mise à jour : après la publication de cet article, nous avons rencontré Guillaume et Jacques lors d'une degustation. Ils nous parlent de leur projet.


Bière Duff - Quand la réalité dépasse la fiction

Amis apéroteurs, que vous soyez amateur des Simpsons de la première heure ou accros aux rediffusions sur la TNT, aujourd'hui est un grand jour. La bière préférée de Homer est disponible en France ! Cette fois-ci ce n'est pas une bière qui inspire la fiction (lire Ils ont tué Keny pour une bière) mais la fiction qui crée une boisson. Plus besoin de rêver que l'on entre dans la taverne de Moe et qu'on commande une Duff (qui veut dire ne rien foutre de sa journée en anglais) bien fraiche.

Les américains avaient déjà cette chance depuis 2006. C'est à notre tour. Elle est produite en Belgique et en Allemagne et titre à 4.9°. Pour vous en procurer, deux solutions. Soit vous mettez la pression à votre barman préféré pour qu'il s'en fasse livrer. Soit vous en commandez en gros (pour une très grosse soirée Simpson ou à plusieurs) pour amortir les frais de livraison.

Pour une grosse commande : www.bier-duff.de
Pour en acheter à l'unité : www.saveur-biere.com, www.beewishop.com

Vivement la publicité avec Duffman et la Henry K. Duff's Private Reserve.

1